Une turbine verticale pour implanter l'éolien dans nos villes (vidéo)

le
0
L'invention pourrait révolutionner le secteur des énergies renouvelables
L'invention pourrait révolutionner le secteur des énergies renouvelables
Un nouveau prototype d'éolienne permettrait de diffuser une énergie durable dans nos villes.



L'invention est en chantier depuis plusieurs décennies, mais la fin de l'histoire semble désormais proche. De l'avis de la société McCamley, son initiatrice, elle pourrait révolutionner l'énergie éolienne en milieu urbain. Et pour cause : le MT01 McCaley Mk2 a été conçu pour être facile à installer et, luxe suprême, peut se passer d'une tour. Réalisable sur les toits de nos maisons, l'installation fera fonctionner la turbine qui n'émet ni son, ni vibration. Spécifiquement conçue pour tourner malgré des vents variables, allant du simple zéphyr aux vents les plus turbulents, cette éolienne urbaine pourrait ainsi récolter de l'énergie à partir d'un large panel de conditions climatiques.

Ce sont ses multiples appuis qui permettent à la turbine, particulièrement légère, de ne produire aucune vibration. La conception du rotor se revendique quant à elle amie des oiseaux et des chauves-souris, c'est-à-dire qu'il ne constitue pas une menace pour la biodiversité de nos villes. Un système d'auto-régulation lui permet en outre de pouvoir fonctionner en tournant continuellement et sans rien perdre de son efficacité. Le système permet de surcroît de se passer d'une boîte de vitesses, simplifiant ainsi l'entretien et la réparation.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=0M-w5y5l8yk[/youtube]

L'énergie durable plus présente dans nos villes



Si les assertions de McCamley sont exactes, son invention pourrait proposer un nouveau terrain de jeu de tout premier plan pour les énergies renouvelables. Reste que, pour l'heure, seul un petit prototype d'un kilowatt (KW) a été installé sur le campus de l'Université de Keel (Grande-Bretagne), à la suite d'un essai en conditions réelles de l'installation à Lyaskovets (Bulgarie).

D'après les chercheurs de McCamley, une version de 14 KW pourrait être construite dans les six prochains moins et la capacité de production atteindrait même les 24 KW. Pour ne rien gâcher, l'équipe a également l'intention d'incorporer des panneaux solaires dans le stator (!), multipliant de fait le potentiel de production énergétique. Nous parlons souvent de nouveautés technologiques dans le domaine des énergies vertes, mais pour la première fois nous nous retrouvons face à ce qui pourrait vraiment devenir la source renouvelable de demain. Attendons tout de même les coûts de production avant de s'incliner définitivement devant cette pépite technologique du développement durable.
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant