«Une tuerie sans précédent» en Syrie

le
0
La répression a fait plus d'une centaine de morts civils et militaires en quelques jours.

En Syrie, les combats opposent de plus en plus des militaires: armée régulière contre déserteurs. Dernière réussite en date des dissidents en uniforme, selon l'Observatoire syrien pour les droits de l'homme: la destruction de 17 véhicules militaires dans la province d'Idlib, proche de la frontière turque, et l'élimination de 14 membres des forces de sécurité dans une embuscade près de Deraa, dans le Sud.

Mais les déserteurs paient le prix de leur témérité. Depuis lundi, une centaine d'entre eux ont été tués par les forces du régime, toujours dans la province d'Idlib. Les rebelles avaient commis une erreur fatale. Ils avaient enregistré une vidéo revendiquant leur rébellion, sans s'apercevoir que le décor révélait l'endroit où ils se trouvaient, affirme un membre du Conseil national de soutien à la révolution syrienne (CNSRS) le mouvement fondé par l'ancien vice-président Abdelhalim Khaddam, en exil depuis 2005.

Ces déserteurs n'auraient pas rejoint l'Armé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant