Une troupe de théâtre annule sa venue à Hénin-Beaumont, ville FN

le
7
Une troupe de théâtre annule sa venue à Hénin-Beaumont, ville FN
Une troupe de théâtre annule sa venue à Hénin-Beaumont, ville FN

Une compagnie de théâtre de Cannes (Provence-Alpes-Côte d'Azur) a décidé de ne pas se produire à Hénin-Beaumont (Nord-Pas de Calais) en raison de la couleur politique de la ville. A la mairie, dirigée par le Front national depuis les élections municipales de mars dernier, l'adjoint à la culture dénonce une «attitude moralisatrice hallucinante».

Tandaim, une compagnie théâtrale cannoise devait jouer au printemps prochain au théâtre de l'Escapade, subventionné par la municipalité d'Hénin-Beaumont. Or, pour le guitariste de la troupe, Jean-Marc Montera, il n'était pas concevable de jouer dans une ville où «la première action» du maire FN nouvellement élu, a été de «fermer les locaux de la Ligue des droits de l'homme» explique-t-il dans les colonnes de la Voix du Nord dimanche. «C'est rédhibitoire» et «incompatible avec une politique culturelle cohérente» explique-t-il au journal régional.

Neuf jours après son investiture, Steeve Briois avait en effet décrété que la Ligue des droits de l'Homme ne pourrait plus bénéficier de son local, jusqu'ici mis à sa disposition par la commune reprochant à l'organisation d'être politisée et hostile à son équipe.

Débat au sein de la troupe

«Tout le monde à Hénin n'a pas voté FN, mais je ne me sens pas d'aller dans un endroit où je ne suis pas en harmonie avec la politique générale» se justifie-t-il encore l'artiste.

Jointe par le Parisien.fr, Alexandra Tobelaim, metteur en scène semble pourtant embarrassée. La majorité des membres de la troupe n'était pas opposée au fait de se produire dans cette ville explique-t-elle. «Mais les artistes sont libres. Je ne peux pas imposer à un artiste d'aller jouer quelque part. De ce fait, nous n'irons pas jouer à Hénin-Beaumont». 

«On est scandalisé»

Du côté de la mairie, c'est l'incompréhension. «On est scandalisé» réagit l'adjoint à la Culture, Christopher Szurek auprès du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xenfab le mardi 29 juil 2014 à 16:43

    Molière neutre, elle est bien bonne celle-là, quelle culture chez les adorateurs FN :)

  • s.thual le mardi 29 juil 2014 à 01:55

    et on appelle a la tolerance ? ben que l artiste se produise ou il veut ,mais ira aussi le voir qui veut !

  • 84188637 le mardi 29 juil 2014 à 01:41

    un vrai acteur , un vrai artiste , un vrai comédien , un vrai saltimbanque doit être neutre et ne pas tenir compte de la couleur politique , de la religion , de l'origine ethnique de son publique mais existe t'il encore de vrais saltimbanques comme du temps de Moliere ?

  • ltondu le lundi 28 juil 2014 à 22:36

    Roubaix c'est pas loin !

  • M2179486 le lundi 28 juil 2014 à 21:32

    @ Jean; C'est l'extrême droite qui brûle des livres ..... Faut arrêter de prendre vos rêves pour des réalités, vous voyez trop de films ..... Où avez-vous vu ça ?????

  • jean-648 le lundi 28 juil 2014 à 21:19

    C'est trés simples M217.. c'est le FN qui remplace les livres des biblio locales par des magazines du FN. C'est l'extrême droite qui brûle des livres et c'est M217 qui dit "mais ou est le mal???"

  • M1903733 le lundi 28 juil 2014 à 20:11

    Si un jour le FN est au pouvoir cet "artiste" là devra aller jouer ailleurs qu'en France et ce ne sera que justice puisqu'il voit les chose de cette façon.