Une troïka pour la morale laïque à l'école

le
2
Un historien, un conseiller d'État et une universitaire. Tel est le trio d'experts désigné pour définir l'enseignement de la morale laïque et son évaluation à l'école. La mission rendra ses conclusions fin mars.

La morale laïque se fait plus concrète. Trois mois après l'annonce de la mise en place d'une mission sur le sujet, le ministre de l'Éducation a expliqué jeudi soir que celle-ci rendrait ses conclusions fin mars.

Depuis la simple annonce le 11 juillet de cette mission «chargée de réfléchir à la conception que nous devons diffuser de la laïcité», selon les mots de Vincent Peillon, la morale laïque a fait couler beaucoup d'encre.

Pour certains, l'État ne doit précisément pas se mêler de morale. Pour d'autres, cette morale laïque peut constituer un rempart face au communautarisme. D'autres encore estiment qu'elle pourrait bien s'apparenter à une forme de propagande.

«Ce n'est pas vouloir enrégimenter, imposer des dogmes, une orthodoxie, une raison d'état, c'est l'inverse, a déclaré François Hollande le 9 octobre à la Sorbonne. C'est permettre à chacun de construire sa liberté dans le respect de celle de tous les autres».

Quoi qu'il en soit, la morale laïque suit...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-648 le vendredi 12 oct 2012 à 11:04

    La morale est de source religieuse et était religieuse jusqu'au XVIIIè siècle. La laïcité c'est tout autre chose. C'est pas un jugement ou une opinion c'est ce qui vous permet d'en avoir une. C'est la laïcité qui est combattue par tous les extrémistes et les terroristes.

  • mlaure13 le vendredi 12 oct 2012 à 10:23

    La morale "laïque" ?...la morale point barre !!!...Rappelez-vous, mai 68...qui sème le vent, récolte la TEMPETE !!!...et quand le point de non retour est dépassé, C la fin d'une civilisation, voir de l'humanité tout entière!!!...Mais C pas grave, diront nos "politiques mafieux", on C fait élire et on à bien vécu, sur la MISERE du pauvre peuple !!!...