Une trêve de 15 jours attendue dans les faubourgs de Damas-OSDH

le
0

(Actualisé avec détails, contexte) BEYROUTH, 18 novembre (Reuters) - Une trêve locale de quinze jours dans les combats entre les forces rebelles et les troupes gouvernementales syriennes à La Ghouta orientale, plaine agricole à l'est de Damas, devrait être annoncée dans les "prochaines heures", indique l'Observatoire syrien des droits de l'homme. Cette trêve devrait entrer en vigueur jeudi matin et servir de "période d'essai" qui pourrait être prolongée si de nouveaux accords sont conclus, ajoute l'OSDH. La presse syrienne n'a pas fait état dans l'immédiat de cet éventuel cessez-le-feu local qui serait le deuxième du genre appliqué au cours des derniers mois. Les forces rebelles et les troupes gouvernementales se sont entendues fin septembre pour arrêter les combats autour de la ville de Zabadani près de la frontière libanaise et dans les villages de Al Foua et Kefraya défendus par les milices loyalistes soutenues par le Hezbollah dans le nord-ouest de la Syrie. Cette trêve, obtenue avec la médiation de la Turquie et de l'Iran pour une durée de six mois, semble globalement respectée malgré des incidents isolés de part et d'autre. La zone de La Ghouta orientale, tenue par les rebelles, avait été touchée par des armes chimiques en 2013 et a été la cible d'intenses bombardements de la part de l'aviation syrienne au cours des derniers mois. (John Davison; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant