Une trentaine de pêcheurs tués par Boko Haram au Nigeria

le
0
    MAIDUGURI, Nigeria, 8 août (Reuters) - Des combattants de la 
secte islamiste Boko Haram ont tué au moins 30 pêcheurs lors 
d'opérations menées sur les rives nigériannes du lac Tchad, 
a-t-on appris mardi auprès du gouverneur de l'Etat de Borno, 
d'habitants et de sources militaires. 
    Ces opérations ont été menées alors que l'insurrection 
djihadiste connaît un regain. Depuis le 1er juin, elle a tué au 
moins 113 personnes. 
    Kashim Shettima, gouverneur de l'Etat de Borno, dans le 
nord-est du Nigeria, a dit à la presse que les assaillants 
avaient attaqué plusieurs villages lacustres, tuant plus de 30 
personnes. 
    Selon des habitants et des sources militaires, les 
combattants ont tendu des embuscades aux pêcheurs entre dimanche 
et lundi, près de la ville de Baga, une localité située à 
proximité des frontières camerounaise et tchadienne. 
    Boko Haram est à la tête d'une insurrection armée qui vise à 
créer un califat autour du lac Tchad, à l'intersection du 
Nigeria, du Cameroun, du Niger et du Tchad. Les attaques de Boko 
Haram ont tué plus de 20.000 personnes et causé près de 3 
millions de déplacés dans la région, selon les chiffres des 
agences humanitaires. 
 
 (Lanre Ola, Ahmed Kingimi, Kolowale Adewale et Ardo Abdullahi, 
Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant