Une trentaine de femmes voilées ont déjà été verbalisées

le
0
La loi française interdit désormais de se dissimuler le visage dans l'espace public. Malgré les craintes initiales, les quelque 2000 femmes entièrement voilées en France semblent se conformer à la loi.

En moyenne, les policiers ont verbalisé chaque jour une ou deux femmes portant le niqab depuis l'entrée en vigueur de la loi prohibant le port du voile intégral, le 11 avril dernier. Ces «27 ou 28 verbalisations se sont passées sans problème», a fait savoir mercredi le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant. La loi française interdit désormais de se dissimuler le visage - avec un voile, un casque ou une cagoule - dans l'espace public, c'est-à-dire la rue, les jardins publics, les gares ou les commerces. Si les forces de l'ordre n'ont pas le pouvoir de faire ôter leur voile aux personnes récalcitrantes, ces dernières encourent une peine maximale de 150 euros d'amende et/ou un stage de citoyenneté.

Ressortissante américaine

«Beaucoup de craintes avaient été exprimées à ce propos. On disait que c'était inapplicable», a rappelé le ministre. Certains imaginaient des bras de fer sans fin, la femme pouvant refuser de soulever son voile pour être identifiée. «E

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant