Une trentaine de civils tués dans un bombardement aérien au Nigeria

le
0

NIAMEY, 18 février (Reuters) - Une trentaine de civils ont été tués par une bombe larguée par un avion non identifié sur une localité nigériane proche de la frontière avec le Niger, a-t-on déclaré mercredi de source militaire nigérienne. "Nous ne savons pas à qui appartient cet avion. Les victimes sont des habitants qui étaient réunis pour une cérémonie mais qui ont été pris pour des terroristes", a-t-on dit de source militaire à Bosso. "Une trentaine de personnes sont mortes". (Abdoulaye Massalaki; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant