Une trentaine de chiites enlevés en Afghanistan

le
0

KANDAHAR, Afghanistan, 24 février (Reuters) - Des hommes armés non identifiés ont enlevé une trentaine de membres de la minorité chiite hazara qui voyageaient à bord de deux autocars dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé mardi un responsable d'une compagnie d'autocars. Les Hazaras ont été persécutés par les taliban lorsqu'ils étaient au pouvoir à Kaboul, dans les années 1990, mais les violences interconfessionnelles ont été relativement rares depuis l'invasion américaine en 2001. Selon Nasir Ahmad, les autocars ont été arrêtés lundi soir par des hommes portant des uniformes de l'armée afghane. "Ils ont demandé à contrôler les papiers d'identité. D'après les autres passagers, la plupart de ceux qui ont été enlevés étaient des Hazaras", a-t-il dit. L'identité des assaillants et le sort des otages n'ont pas encore été établis, a indiqué Ghulum Jilani Sakhi, adjoint du chef de la police de la province de Zaboul, où les enlèvements ont eu lieu. Les taliban n'ont pas revendiqué cette opération et ont dit se renseigner sur leurs auteurs. En juillet dernier, 14 membres de la minorité chiite avaient été assassinés par des taliban qui avaient attaqué deux minibus dans lesquels ils circulaient dans la province de Ghor, dans le centre du pays. (Sarwar Amani, avec Mirwais Harooni à Kaboul; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant