Une traduction d'«esclava» par la griffe Mango déchaîne la toile

le
0
L'apparition de bijoux décrits sur le site français de Mango comme des «bracelet esclave tressé» et autres colliers «style esclave» indigne les réseaux sociaux. Le groupe espagnol plaide la bonne foi.

Attention aux traductions trop hâtives! Pour avoir un peu prestement transcrit le mot espagnol «esclava» par «esclave» sur son site français, la griffe espagnole Mango s'est attirée les foudres des réseaux sociaux. Ils s'indignent contre l'exploitation commerciale d'un terme empreint de cruauté et de souffrance.

Le groupe espagnol plaide la bonne foi. Il assure que l'erreur provient du fait que le mot «esclava» signifie aussi une gourmette, ou chaînette. Et Mango n'en finit plus de présenter ses excuses. «L'esclavage n'est pas fashion» assure une pétition mise en ligne depuis que sont apparus des bijoux décrits sur le site français comme des «bracelet esclave tressé» et autres colliers «style esclave».

Deux organisations antiracistes françaises, SOS R...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant