Une Toussaint à 30,1 °C !

le
0
Une Toussaint à 30,1 °C !
Une Toussaint à 30,1 °C !

Il semble loin ce temps de la Toussaint où l'on allait fleurir les tombes avec un cache-col, en bravant un froid qui était déjà hivernal. Hier encore une météo printanière enveloppait notre pays, avec des températures en milieu de journée partout au-dessus des 15 °C. Ce ciel plus que clément a joué décidément les prolongations. Après un mois de septembre très agréable, c'est un mois d'octobre exceptionnel qui vient de s'achever, sacré quatrième plus chaud depuis un siècle ! Sur l'ensemble du territoire, le mercure a affiché 2,4 °C de plus par rapport à un octobre ordinaire, un différentiel à comparer au 2,8 °C d'octobre 2001, record absolu. Autre indice qui donnera du grain à moudre à ceux qui veulent y voir un signe du réchauffement climatique : six des dix mois d'octobre les plus doux depuis cent ans sont recensés à partir de 2001.

Pour ce cru 2014, c'est dans le Sud-Ouest que l'« anomalie positive », comme l'appellent les météorologues, est la plus élevée : 2,9 °C au-dessus des normales saisonnières. Le Sud-Est n'est pas en reste : Nice, par exemple, n'a jamais eu de températures aussi chaudes en octobre. Et il n'est tombé qu'un millimètre de pluie en Corse. Les records ont débordé sur novembre puisque, hier, à Biscarrosse ou à Dax (Landes), on a relevé 30,1 °C, soit le dépassement des 30 °C le plus tardif de la saison jamais enregistré en France métropolitaine.

A l'origine de cette vague nationale de douceur et de bonheur, des masses d'air tropicales. « On a eu tout au long du mois d'octobre une prédominance de flux de sud et de sud-ouest », observe Jérôme Lecou, ingénieur-prévisionniste chez Météo France. Les courants froids en provenance du nord de l'Europe n'ont, eux, pas passé nos frontières. « Ils se sont engouffrés plus à l'est, vers l'Europe centrale », décrit l'expert. Personne ne s'en plaindra chez nous, surtout pas les professionnels du tourisme. Après avoir ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant