Une tournée présidentielle sous le signe de l'Histoire

le
0
Un des conseillers de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson, suggère des lieux historiques et symboliques pour les déplacements présidentiels.

C'est la stratégie du Malet et Isaac. Début janvier, l'un des visiteurs du soir de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson, a proposé dans une note détaillée un repositionnement du chef de l'État sur une nouvelle longueur d'onde: celle de l'histoire contre l'actualité. «Il faut changer de temporalité», lui avait-il suggéré, en citant un chapelet de «lieux de mémoire», chargés de symbole et d'histoire, où le chef de l'État pourrait utilement se déplacer. Cela commencera avec Le Puy-en-Velay, ce jeudi matin, dans les terres de son ministre des Affaires européennes, Laurent Wauquiez, pour célébrer les «racines chrétiennes».

Le président devrait poursuivre cette célébration de la France chrétienne par un retour au Mont-Saint-Michel, qui avait été le point de départ de sa campagne présidentielle en janvier 2007. Il a aussi prévu de retourner à la basilique de Vézelay, qu'il a déjà visitée l'année dernière. Par ailleurs, le site d'Oradour-sur-Glane, haut l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant