Une tentative de coup d'Etat déjouée au Niger-président

le , mis à jour à 23:08
0
 (Précisions) 
    NIAMEY, 17 décembre (Reuters) - Une tentative de coup d'Etat 
a été déjouée au Niger, a annoncé jeudi à la télévision 
nationale le président Mahamadou Issoufou. 
    Lors d'une allocution, il a précisé que plusieurs suspects, 
qui prévoyaient d'utiliser des moyens aériens pour renverser le 
gouvernement, avaient été arrêtés. 
    La gendarmerie a arrêté au moins quatre officiers supérieurs 
mardi dernier, a-t-on appris de sources militaires. Parmi eux 
figurent un ancien chef d'état-major, le général Souleymane 
Salou, et le lieutenant-colonel Dan Haoua, qui commande la base 
aérienne de Niamey, la capitale. 
    "On dit qu'ils sont soupçonnés de vouloir mener des 
activités subversives mais il n'y a rien de clair pour le 
moment", a dit un proche du général Salou. 
    Le président Issoufou a dénoncé dans son allocution un acte 
de "haute trahison contre les institutions et contre l'armée". 
    Il a souligné que les autorités contrôlaient la situation, 
tous les principaux responsables de la tentative de putsch ayant 
été arrêtés, sauf l'un d'eux qui a réussi à prendre la fuite.  
    "Les auteurs ont échoué et ont été arrêtés", a dit le chef 
de l'Etat. "L'objectif de ces individus, motivés par je ne sais 
quoi, était de renverser le pouvoir démocratiquement élu." 
    "Ils envisageaient d'utiliser des moyens aériens et depuis 
plusieurs semaines avaient délibérément bloqué à Niamey (des 
moyens militaires) que je leur demandais d'envoyer à Diffa, au 
front, pour lutter contre Boko Haram." 
    Le Niger participe à la lutte des pays de la région contre 
les islamistes nigérians de Boko Haram. 
    Mahamadou Issoufou, qui a été élu en 2011, une année après 
un coup d'Etat, brigue un deuxième mandat à l'occasion de 
l'élection présidentielle prévue en février prochain. 
    Il est le favori du scrutin mais ses détracteurs accusent le 
gouvernement de réprimer les activités de l'opposition avant ce 
vote. 
 
 (Abdoulaye Massalaki; Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant