Une taxe pour les revenus au-delà de 500.000 euros

le
0
À l'heure où tous les Français devront fournir un effort pour redresser les finances publiques, le gouvernement a voulu mettre spécifiquement les plus aisés à contribution.

Une «contribution exceptionnelle sur les très hauts revenus» prendra la forme d'un prélèvement de 3% qui s'appliquera à la fraction du revenu fiscal de référence annuel - par part - dépassant les 500 000 euros. Cette mesure, qui frappera les revenus perçus en 2011, sera supprimée lorsque le déficit public passera sous les 3% du PIB, a promis le premier ministre. C'est-à-dire après 2013, si la France tient ses engagements d'ici là. Elle doit rapporter environ 200 millions d'euros par an à l'État, a précisé François Fillon.

Avec de tels curseurs, le gouvernement a choisi une option assez dure par rapport aux simulations qui circulaient jusqu'à présent. Pour faire face à la fronde des parlementaires réclamant une tranche supplémentaire de l'impôt sur le revenu, l'exécutif s'était engagé dès le printemps à taxer les très hauts salaires, qualifiés «d'extravagants» par certains ministres. À l'époque, ces très hauts revenus étaient fixés au-delà de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant