Une taxe a rapporté 1,3 milliard aux compagnies aériennes

le
0
Le prix des billets avait été augmenté pour compenser l'instauration de la taxe européenne sur les émissions de CO2. Malgré son gel, les compagnies aériennes ont laissé leurs prix inchangés.

Le gel de l'application de la taxe européenne sur les émissions de CO2 pour les vols intercontinentaux a permis aux compagnies aériennes de délester leurs clients de quelques euros en 2012 en imputant sur les billets un surcoût qu'elles n'ont pas déboursé.

La Commission européenne, très embarrassée par cette attitude «scandaleuse», a admis ne pas avoir compétence pour intervenir dans une pratique commerciale entre les compagnies et leurs clients . «Si des compagnies décident d'imputer des coûts additionnels à leurs clients (sous prétexte d'acquitter la taxe carbone de l'UE), nous ne pouvons que demander la plus grande transparence sur les tarifs pratiqués», a déclaré Isaac Valero, porte-parole de la Commissaire en charge du Climat Connie Hedegaard.

Une étude c...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant