Une tante de Kim Jong-un dévoile la jeunesse du dictateur

le
1
Kim Jong-un, dirigeant de la Corée du Nord.
Kim Jong-un, dirigeant de la Corée du Nord.

Ko Yong-suk s'est livrée au

Washington Post

. Après 18 ans d'anonymat, la soeur cadette de la mère de Kim Jong-un est sortie de son silence pour raconter au quotidien américain sa nouvelle vie aux États-Unis avec son mari Ri Kang et leurs trois enfants, mais aussi la jeunesse du dictateur nord-coréen. Si les époux assurent qu'« ils n'étaient au courant d'aucun secret nucléaire ou militaire notamment », ils ajoutent qu'« ils en savent beaucoup sur la vie privée » de Kim Jong-un. D'ailleurs, depuis leur arrivée sur le sol américain en 1998, Ko Yong-suk et Ri Kang, qui gèrent un pressing à New York, affirment que des agents de la CIA leur rendent parfois visite pour leur demander d'identifier des Nord-Coréens sur des photos. Une information que l'agence américaine refuse de commenter.

« Ce n'était pas un fauteur de troubles »

Kim Jong-un et son fils « ont joué ensemble dès leur naissance. Je changeais les couches des deux bébés », se souvient-elle. « Nous vivions dans une maison tout à fait normale, et agissions comme une famille normale. Je me comportais comme leur mère », dit-elle à propos de Kim Jong-un et de son frère Kim Jong-chol, dont elle s'occupait quand ils vivaient à Berne en Suisse dans les années 1990. « Je l'encourageais à inviter ses amis à la maison (...). Ils mangeaient des gâteaux et jouaient aux Lego », ajoute-t-elle, avançant...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 8 mois

    Aussi fou que FH....son modèle de pensée.