« Une suppression de l'ISF serait une incitation claire pour un retour des contribuables exilés » Grégoire Salignon, Rothschild et Cie Gestion

le
23

Grégoire Salignon, Directeur de l'Ingénierie Patrimoniale et du Family Office au sein de la Banque Privée de Rothschild et Cie Gestion, souligne qu'une suppression de l'impôt sur la fortune pourrait inciter certains contribuables à revenir en France. Toutefois, il note que cet impôt ayant beaucoup évolué depuis sa création et la fiscalité ayant fortement augmenté depuis 2012, certains contribuables soumis à l'ISF pourraient hésiter avant un éventuel retour.
Grégoire Salignon, Directeur de l'Ingénierie Patrimoniale et du Family Office au sein de la Banque Privée de Rothschild et Cie Gestion, était l'invité de Lucie Morlot dans l'émission Direct Marchés.

Copyright (c) 2016 www.TVFinance.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cletell3 il y a 7 mois

    il faut imposer comme dans les autres pays un point c'est tout les socialistes ruinent les pays qu'ils dirigent ils n'ont jamais travaillés ils sentent la sueur mais pas par le travail

  • loto77 il y a 7 mois

    s'ils reviennent en France poue ne pas y payer d'impot , quel intérêt pour nous ? Aucun . Ils vont créer des emplois ? Non plus . Je vois ici beaucoup de partisans de la suppression de l'ISF qui le payent tous bien sûr ! Non ? Vous m'étonnez ...

  • danapoin il y a 8 mois

    Ceux qui gagnent bien leur vie, ne volent rien à personne! en quoi ils devraient être pénalisés de travailler plus de 12h/jour et j'en connais, alors que d'autres resteraient chez eux à attendre les allocs !! france pays d'assistés

  • erem il y a 8 mois

    Le pb de l'ISF est surtout qu'il pénalise abusivement l'investissement dans l'entreprise alors qu'il exonère les œuvres d'art , antiquités, châteaux. Et ça ne concerne pas que des Bettencour, Rotschild ou autres grosses fortunes qui ont tendance à s'exiler. Ça concerne concrètement des gens très ordinaires, propriétaires d'un appartement à Paris depuis 35 ans, aujourd’hui valorisé très cher, et qui possèdent accessoirement une participation dans une pme .

  • frk987 il y a 8 mois

    L'impôt le plus stupide qui puisse exister et bien sûr une invention socialo et dire de rire jamais abrogé par la droite. Ensuite, politicards de tous bords étonnez vous de l'amalgame qui est fait entre PS et UMP !!!

  • sibile il y a 8 mois

    les autres pays l'ont compris depuis longtemps ; la Suède a supprimé l'ISF en 2007 devant l'hémorragie des gros contribuables (et de leurs capitaux) qui partaient tous à l'étranger

  • yanni122 il y a 8 mois

    La spirale taxes, confiscation, découragement, appauvrissement n'a pas fini de tourner. L'avis de Varoufakis serait certainement intéressant sur ce sujet....

  • yanni122 il y a 8 mois

    Pas de nouveaux créateurs de richesses. A moins d'être complètement naïf, qui a envie de créer une affaire dans cet enfer fiscal ?

  • yanni122 il y a 8 mois

    C'est un faux débat. Même si les socialos arrivaient à concevoir qu'il faut supprimer l'ISF, ils le remplacement immédiatement par des impôts bien plus lourds.... Et remettraient l'ISF en place 2 ans plus tard, la main sur le coeur devant leur électorat. A moins que ce ne soit la droite qui le fasse. C'est sans espoir. Les impôts ne peuvent qu'augmenter et augmenter dans ce pays. Alors soit les actifs et les épargnants se barrent;, soit ils courbent l'échine. Ce qui est sûr, c'est qu'il n'y aura

  • sp500-in il y a 8 mois

    j'aimerai bien payé l'ISF... Au 1er janvier 2013, ainsi que pour les années suivantes, le seuil d'entrée est fixé à 1 300 000 euros, et les taux vont de 0,5 à 1,5 %, la 1re tranche s'appliquant à partir de 800 000 euros.En 2013, 312 046 foyers français ont réglé l'ISF, pour des recettes s'établissant à 4,39 milliards d'euros à l'État (soit une moyenne d'environ 14 000 euros par foyer redevable).