Une statue polémique de Mao à Montpellier

le
1
Cinq nouvelles statues viendront compléter, ce mardi, le projet initié par Georges Frêche sur la place du XXe siècle.

Près de deux ans après sa mort, Georges Frêche continue à faire parler de lui. En cause, l'installation mardi de cinq nouvelles statues sur la place du XXe siècle, dite des Grands Hommes, à Montpellier. Le projet a été initié par le président de l'agglomération avant son décès. Aux statues de De Gaulle, Churchill, Lénine, Roosevelt et Jaurès, érigées en août 2010, s'ajouteront donc désormais celles de Gandhi, Mandela, Nasser, Golda Meir et Mao.

Cette dernière suscite une polémique parmi les élus. «Mao est un dictateur et un criminel, responsable de millions de morts, s'insurge Arnaud Julien, conseiller municipal UMP de Montpellier. Lui ériger une statue revient à l'honorer. C'est une provocation!» Pour l'élu, le projet, qui avait déjà crée la controverse en 2010 à cause de la statue de Lénine, aurait tout simplement dû être abandonné après la mort de Georges Frêche.

Du côté de l'agglomération, on assume. Jean-Pierre Moure, président socialiste de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Ross007 le mardi 24 juil 2012 à 14:11

    Ils veulent peut-être subventionner l'installation d'une pizerria politiquement correcte sur la place.