Une statue géante de Mandela à la manière du Christ Rédempteur de Rio

le
1
Hasard du calendrier: une statue du héros de la lutte anti-apartheid a été dévoilée lundi dans les jardins de la présidence à Pretoria au lendemain de son enterrement, une cérémonie prévue de longue date.

Il a les bras en croix à la manière du Christ Rédempteur surplombant Rio de Janeiro. Hasard du calendrier, au lendemain de son inhumation, l'Afrique du Sud a inauguré lundi la plus grande statue jamais édifiée à l'effigie de Nelson Mandela. Le monument de bronze de neuf mètres et de 4,5 tonnes se dresse dans les jardins de la présidence sud-africaine à Pretoria.

La concomitance de cette inauguration et de l'enterrement du héros de la lutte contre l'apartheid est le fruit du hasard. La date du 16 décembre avait été choie depuis longtemps. Ce jour est en effet férié depuis la création de l'Union sud-africaine en 1910. Il s'appelait alors «Journée du voeu».

«Dernier clou dans le cercueil de l'apartheid»

Des voortrekkers, descendants des prem...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius le lundi 16 déc 2013 à 16:06

    Le troupeau humain a besoin de dieux comme il y a des millénaires.