Une sonde en route vers Mars pour étudier son atmosphère

le
0
UNE SONDE EN ROUTE VERS MARS POUR ÉTUDIER SON ATMOSPHÈRE
UNE SONDE EN ROUTE VERS MARS POUR ÉTUDIER SON ATMOSPHÈRE

CAP CANAVERAL (Reuters) - Une fusée américaine Atlas 5 a décollé lundi de Cap Canaveral, en Floride, dans le cadre de la mission "Mars Atmosphere and Volatile Evolution" lancée pour comprendre comment l'eau a disparu de la planète rouge.

La sonde de la Nasa, qui restera en orbite, va s'intéresser à la fine atmosphère martienne et observer sa diminution molécule par molécule, sous l'effet des rayonnements solaires.

Il lui faudra dix mois pour arriver à destination, sur une orbite elliptique dont le point le plus bas sera situé à 105 km de la surface.

Depuis le lancement de Mariner 4, la première sonde martienne, il y a 49 ans, orbiteurs, atterrisseurs et autres robots ont permis d'étayer l'hypothèse selon laquelle Mars était autrefois parcourue de rivières et de fleuves qui formaient des océans.

"On voit beaucoup de signes de la présence dans des temps reculés d'eau liquide à la surface. On voit des cours de rivières, des éléments qui suggèrent l'existence de lacs dans les cratères d'impact. On voit des minéraux qui ne se forment qu'en présence d'eau liquide", a déclaré Bruce Jakovsky, chef de la mission et chercheur à l'université de Boulder, au Colorado.

"L'eau est l'une des conditions de la vie et si nous comprenons où elle était et pourquoi elle n'y est plus, nous pourrons en apprendre davantage sur ce qu'à été l'histoire du potentiel de vie", a-t-il ajouté.

Irene Klotz, Jean-Philippe Lefief pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant