Une soixantaine de morts en une semaine au Soudan du Sud

le
0
    JUBA, 14 octobre (Reuters) - Au moins 60 personnes ont été 
tuées cette semaine au cours d'affrontements qui ont opposé des 
soldats gouvernementaux et des partisans du vice-président 
rebelle Riek Machar au Soudan du Sud, a annoncé l'armée 
sud-soudanaise vendredi. 
    Les insurgés ont "brûlé des civils, mutilé des femmes, 
enlevé des enfants et incendié des habitations", a déclaré Lul 
Ruai Koang, porte-parole de l'armée. 
    Les partisans de Machar ont tué 11 soldats de l'armée 
régulière et 28 civils entre samedi et jeudi, a précisé le 
porte-parole. Vingt-deux rebelles ont péri dans les 
affrontements, a-t-il ajouté. 
    Le gouvernement du président Salva Kiir demande à la 
communauté internationale de désigner les rebelles de Machar 
comme des terroristes et de prendre des sanctions à leur 
encontre. 
    Ces sanctions, a précisé Lul Ruai Koang, devraient être "une 
interdiction de territoire, un gel des avoirs et l'extradition 
devant la CPI (Cour pénale internationale) pour les principaux 
dirigeants dont Riek Machar". 
     
 
 (Katharine Houreld; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant