Une société familiale premier producteur mondial de miel

le , mis à jour à 12:12
4
FAMILLE MICHAUD APICULTEURS, PREMIER PRODUCTEUR MONDIAL DE MIEL
FAMILLE MICHAUD APICULTEURS, PREMIER PRODUCTEUR MONDIAL DE MIEL

par Claude Canellas

BORDEAUX (Reuters) - Une société familiale d'apiculteurs installée dans le sud-ouest de la France est devenue en 2015 le premier producteur mondial de miel avec un chiffre d'affaires de 137 millions d'euros.

Dans cette activité encore très artisanale, aucun grand groupe mondial ne s'est constitué, au point qu'avec ses quelque 20.000 tonnes par an l'entreprise basée près de Pau (Pyrénées-Atlantiques) a pu prendre la première place avec ses marques "Lune de Miel" et "Miel l'Apiculteur", alors qu'il se produit près de deux millions de tonnes de miel dans le monde.

"Nous sommes aujourd'hui l'entreprise la plus internationalisée du secteur avec 21% de notre chiffre d'affaires réalisé dans 73 pays", a déclaré à Reuters Vincent Michaud, le PDG de Famille Michaud Apiculteurs créée en 1920 à Pau par son arrière grand-père.

L'entreprise est désormais implantée à Gan, commune de 5.500 habitants située sur les hauteurs de la capitale du Béarn.

C'est là où vient d'être érigée une usine où travaillent 220 personnes qui fabriquent et commercialisent les quelque 35.000 pots de miel produits toutes les heures dans les installations.

Quatorze lignes de conditionnement fonctionnent en permanence, dont trois consacrées aux coupelles en aluminium pour la restauration et l'hôtellerie, notamment le groupe Accor.

Le secret de cette réussite est dans l'innovation.

Famille Michaud Apiculture a ressorti du placard un brevet de valve en silicone permettant au miel de ne pas sécher et de rester liquide, une idée reprise depuis par les fabricants de moutarde et de sauce tomate.

"Le miel est un produit très simple et très compliqué à maîtriser. Avoir un produit fini et stable, c'est excessivement difficile", explique Vincent Michaud.

Outre des produits au goût du terroir, de nouvelles saveurs telles que la lavande de Provence ont séduit à l'étranger, au point que Michaud se développe en Espagne et bientôt en Italie.

L'entreprise a décidé de soutenir la production française en forte diminution depuis plus de 20 ans en créant la fondation "Lune de miel", dans laquelle elle investit 100.000 euros pendant cinq ans pour soutenir des programmes de recherche en faveur des abeilles et l'installation de ruchers.

(Edité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M608962 il y a 8 mois

    244 très juste , les chinois fabrique du miel chimique à hyper bas prix et très difficile à détecter ( vu article , il me semble dans science et vie ou ça m'interesse ou ..... et envahisse le marché mondial

  • M608962 il y a 8 mois

    miel + d'eau ne cristallise pas les abeilles du béarn super productive ; Est-ce du vrai , du chimique ou du mélange avec du chinois ????...

  • M2229244 il y a 8 mois

    Reste à saluer les 220 emplois. Néanmoins je considère que des emplois maintenus en France grâce à des produits fabriqués à étrangers qui ne sont pas en totalité revendus hors de nos frontières sont une pratique qui même tout droit à la faillite de la France.

  • M2229244 il y a 8 mois

    >>le premier producteur mondial de miel avec un chiffre d'affaires de 137 millions d'euros.>>Faux c'est un commerçant, pas un producteur de miel. En réalité, ils (Michaud, Lune de miel et Miel d'apiculteur) friment avec quelques ruches. Ils achètent un peu de miel aux "french apiculteurs", et les 4/5è des 20 000 tonnes hors France. C'est une entreprise qui apporte du déficit à notre balance commerciale. Le montant de leurs achats est supérieur aux ventes vers l'étrangers.