Une Sicav pour miser sur l'envol de la consommation des pays émergents

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Le gestionnaire genevois Lombard Odier Investment Managers a collecté environ 950 millions d'euros avec L.O Funds-emerging consumer. Le prix de la part de la Sicav a progressé de 35% en deux ans.

L'eldorado des pays émergents n'est pas de tout repos. Comme le constate Odile-Lange Broussy, analyste actions pour la Sicav L.O. Funds-Emerging consumer, chez Lombard Odier Investment Managers, à Genève, «les fondamentaux macro-économiques s'y détériorent de manière généralisée, avec une hausse de l'inflation, un ralentissement de la croissance et des déséquilibres qui se creusent, en termes de déficits budgétaires et de balances courantes». Le récent effondrement de la roupie indienne est dans toutes les mémoires. Les valorisations des sociétés cotées au Brésil ou en Chine ont d'ailleurs bien reculé, ces derniers mois.

Néanmoins, souligne l'analyste, «les salaires en Chine augmentent de 15% l'an depuis treize ans». Et d'ailleurs, la reprise économique se confirme en Chine, en Russie et même en Inde. Gérée par Didier Rabattu, son gérant principal, cette Sicav de la filiale de gestion de la banque Lombard Odier, centre exclusivement ses investissements dans des actions de sociétés des secteurs de la consommation (bière, tabac, alimentaire, soins de la personne, etc.) et du commerce de détail, à l'exception de la finance, du crédit à la consommation, des télécommunications, des médias et de l'automobile.

La Sicav s'appuie sur la conviction que les aléas conjoncturels de court terme comptent peu comparés à l'explosion démographique, l'accroissement des richesses des ménages des pays émergents et les fusions d'entreprises vendant aux consommateurs. Les sociétés cotées doivent avoir «une position de leader sur leur marché, un rendement élevé des capitaux employés, une gouvernance de qualité, un historique long et éprouvé». Les actifs de la Sicav sont majoritairement investis dans des sociétés coréennes, chinoises, indiennes, latino-américaines, africaines, etc. Mais un peu plus du quart des encours de L.O. Funds Emerging Consumer sont placés dans des actions des grands leaders mondiaux de la consommation que sont Carlsberg, Nestlé, Shiseido ou L'Oréal.

Depuis son lancement, en octobre 2011, la Sicav qui a collecté depuis 950 millions d'euros, affichait une performance de 35,2%, à la fin octobre dernier, pour une volatilité assez basse de 7,8%. La baisse mensuelle la plus sévère (?4,09%) de la valeur liquidative est intervenue en mai 2012. L'autre originalité de la Sicav tient, en effet, à la politique très active de couverture des risques de change, pour un minimum de 50% de l'exposition du portefeuille aux monnaies locales. La société de gestion couvre aussi, à l'aide d'options sur indices de marchés boursiers locaux, les risques de chute importante (7 à 12%) des places boursières.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant