Une série d'explosions visent des membres du Fatah à Gaza

le
1

GAZA, 7 novembre (Reuters) - Les domiciles ou véhicules de représentants du Fatah dans la bande de Gaza ont été la cible vendredi d'une série d'explosions limitées qui n'ont pas fait de victimes et n'ont provoqué que des dégâts mineurs, a-t-on appris auprès du mouvement. Cette série d'attaques intervient à quelques jours du dixième anniversaire de la mort de Yasser Arafat, premier président de l'Autorité palestinienne et dirigeant historique du Fatah, le 11 novembre. Les commémorations de son décès ont provoqué des tensions entre le Fatah de Mahmoud Abbas, son successeur à la tête de l'Autorité palestinienne, et le Hamas, mouvement islamiste qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007. Ces explosions surviennent aussi alors que les deux branches rivales du mouvement palestinien sont convenues en avril dernier de former un gouvernement de réconciliation. Le Hamas a condamné ces attaques "criminelles" et ordonné de traduire ses auteurs en justice. Un tract laissé sur les lieux d'une des explosions porte la signature de l'Etat islamique, mais des sources du Fatah doutent de l'authenticité de ce message de revendication. (Nidal al Mughrabi; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp le vendredi 7 nov 2014 à 10:13

    Pourtant c'est signé