Une série d'attentats frappe le coeur de Damas

le
0
Un attentat à la voiture piégée a fait au moins 31 morts devant le siège du parti de Bachar al-Assad, trois heures avant que deux obus de mortier ne tombent sur le quartier général des forces armées syriennes.

Une série d'attentats a frappé aujourd'hui le coeur du pouvoir syrien, dans le centre de la capitale du pays, Damas. Au moins 31 personnes ont péri ce matin, vers 10 heures, dans un attentat à la voiture piégée près du siège du parti Baas, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins à travers le pays.

Un policier sur place a indiqué que la voiture piégée avait explosé sur la Place du 16 novembre, près de la mosquée al-Imane où se trouve le siège du parti Baas, au pouvoir en Syrie depuis un demi-siècle.

La télévision d'État a parlé d'un attentat suicide et précisé que des enfants figuraient parmi les blessés, «une école se trouvant à proximité» du lieu de l'explosion.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant