Une série d'attentats fait 162 morts au Nigéria

le
0
Depuis vendredi, la deuxième ville du pays, Kano, est le théâtre d'attaques revendiquée par le groupe islamiste Boko Haram. Un couvre-feu de 24 heures a été décrété par les autorités locales.

Au moins 162 personnes ont perdu la vie, vendredi, dans une série d'attaques à Kano, la deuxième ville du Nigeria. Les attentats, qui visaient huit sites - des bureaux de la police, des services de l'immigration et la résidence d'un responsable de la police - ont été revendiqués par le groupe islamiste Boko Haram, affirme le quotidien The Daily Trust. Le groupe a agi en représailles après le refus du gouvernement de libérer plusieurs de ses membres actuellement emprisonnés. L'organisation, qui avait attaqué le jour de Nöel plusieurs églises, multiplie depuis plusieurs mois les attentats. Mais jusqu'à présent Kano, qui se trouve dans le Nord musulman, et ses neuf millions d'habitants, avaient été épargnés.

Une vingtaine de déflagrations ont été entendues vendredi soir en l'espace de quelques minutes. Des tirs ont aussi retenti et pris de panique, des habitants ont fui. Au moins 80 corps, portant souvent des blessures par balle, sont entassés à la morgue du princi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant