Une semaine de Bourse - Taux, économie américaine... Janet Yellen rassure les marchés

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont terminé en nette hausse, soutenus par le discours prudent de Janet Yellen concernant le resserrement monétaire aux Etats-Unis. Le CAC 40 s’est apprécié de 0,8% à 4 441,87 points aujourd’hui et gagne 0,94% en cinq jours. L’EuroStoxx a progressé de son côté de 0,76 à 3 010,43 points ce vendredi et de 1,42% sur la semaine.

Très attendue toute la semaine, Janet Yellen n'a donc pas déçu en estimant lors du symposium de Jackson Hole que les arguments en faveur d'un relèvement des taux s'étaient renforcés ces derniers mois sans pour autant indiquer clairement que le resserrement interviendrait dès la réunion de septembre.

En expliquant que les objectifs de croissance et d'inflation aux Etats-Unis sont presque atteints, la présidente de la Fed a donc rassuré sur la solidité de l'économie américaine. Dans le même temps, elle s'est montrée prudente en laissant entendre que la décision de relever les taux en septembre dépendrait du rapport sur l'emploi attendu vendredi prochain.

En évitant de se montrer trop affirmative concernant l'avenir du resserrement monétaire, Janet Yellen a également confirmé l'impression que le Comité de politique monétaire était divisé sur la question, renforçant l'idée qu'un relèvement rapide n'est pas certain. Selon l'outil FedWatch de CME Group, qui s'appuie sur les futures des Fed Funds à 30 jours, la probabilité que les taux soient remontés dès septembre n'a que légèrement progressé après son discours, passant de 18 à 24%.

Si les valeurs exposées aux Etats-Unis, comme Cap Gemini (+2,7% aujourd'hui) ou Air Liquide (+1,89% aujourd'hui), ont terminé en tête des indices aujourd'hui, le palmarès hebdomadaire du SBF 120 est dominé par Teleperformance, qui a bondi de plus de 12%, soutenu par l'annonce d'une acquisition stratégique à 1,5 milliard de dollars.

Les attentes concernant la politique monétaire de la Fed ont aussi porté les valeurs bancaires. Société Générale (+6,19% sur la semaine), Natixis (+6,21%) et BNP Paribas (+5,28%) font partie des plus fortes hausses de la semaine.

Du côté des baisses, Vivendi (-1,90% en cinq jours) signe un des plus forts replis du CAC 40, pénalisé par des résultats inférieurs aux attentes au deuxième trimestre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant