Une semaine de Bourse - Les marchés suspendus à l'actualité de Deutsche Bank

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont clôturé en légère hausse, parvenant à réduire totalement leurs pertes en toute fin de séance. La rumeur autour d'un accord entre Deutsche Bank et la justice américaine sur une amende de 5 milliards de dollars a permis ce retournement de tendance. Le CAC 40 a ainsi gagné 0,1% à 4 448,26 points et l'EuroStoxx 50 0,36% à 3 002,24 points. En cinq jours, le premier a tout de même perdu 0,90% et le second 0,99%. Sur l'ensemble du mois de septembre, l'indice parisien a baissé de 0,21% et l'indice européen de 0,94%.

Aux Etats-Unis, le Dow Jones gagne 0,95% à 18 314,16 points et s'apprête à terminer la semaine sur une hausse de 0,29%. Sur un mois, le bilan est négatif : -0,76% pour l'indice principal de Wall Street.

La séance de ce vendredi a très mal commencé. Dans le sillage de leurs homologues américains, les indices européens ont perdu plus d'1% dès l'ouverture, pénalisés eux aussi par le secteur bancaire. Celui-ci a été affecté par l'information de Bloomberg selon laquelle des fonds spéculatifs auraient retiré une partie de leurs fonds de chez Deutsche Bank en raison de craintes sur son niveau de fonds propres. Au sein du Dax comme du CAC 40, les valeurs bancaires ont fait partie des plus fortes baisses de la matinée : Société Générale a par exemple perdu jusqu'à 5% avant de se reprendre et de limiter sa perte à 0,11%.

Un coup de théâtre est en effet intervenu en toute fin de séance. Une dépêche de l'AFP a en effet évoqué un accord passé entre la justice américaine et la première banque allemande sur une amende de 5,4 milliards de dollars. Si cette information était confirmée, elle signifierait une nette réduction de l'amende évoquée il y a deux semaines de 14 milliards de dollars. La perspective d'une telle sanction est à l'origine du regain de craintes concernant le capital de Deutsche Bank.

Du côté des valeurs, l'incertitude autour de la situation de la première banque allemande a laissé des traces sur la performance hebdomadaire du secteur financier dans son ensemble. Axa (-4,20%) a signé ainsi la plus forte baisse du CAC 40 en cinq jours. Hors CAC 40, Genfit a chuté de plus de 14% en raison d'une alerte sur sa position de trésorerie insuffisante et de la perspective d'un appel au marché.

En revanche, Technip s'est envolé de 6,18% cette semaine suite à l'accord annoncé par l'Opep sur une réduction de la production de pétrole. Le cours du baril de WTI a bondi de 8% en cinq jours suite à cette évolution.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant