Une semaine de Bourse - Les indices européens marquent une pause vendredi

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont mis un terme à six séances consécutives de hausse, l’attentat de Nice pénalisant les secteurs du tourisme, du transport et du luxe. L’indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,3% à 4 372,51 points, ramenant ses gains depuis le début de la semaine à 4,34%. L’EuroStoxx a, lui, cédé 0,15% à 2 958,65 points, mais affiche une hausse hebdomadaire de 4,25%. Ces cinq derniers jours ont aussi été favorables aux actions américaines, le Dow Jones s’apprêtait à finir sur un gain de 1,5% et sur ses plus hauts historiques.

Les principales données économiques du jour, essentiellement américaines, ont été reléguées au second plan et se sont avérées contrastées. Si les ventes au détail ont augmenté de 0,6% en juin aux Etats-Unis contre +0,1% attendu, la confiance des consommateurs a déçu. L'indice de l'Université du Michigan qui la mesure est tombé à 89,5 en juillet alors qu'il était attendu stable à 93,5.

Côté valeurs, la baisse du jour des valeurs liées au tourisme, comme le luxe, l'hôtellerie et le transport, n'a pas pour autant effacé leurs gains de la semaine. Aucun repli n'est d'ailleurs à constater au sein de l'indice CAC 40. AccorHotels, la valeur de l'indice parisien la plus touchée par l'attentat de Nice, a quand même gagné 4,12% depuis lundi.

La meilleure performance hebdomadaire est le fait de Société Générale avec une progression de 8,38% grâce à des rachats à bon compte et aux résultats meilleurs que prévu des banques américaines. Ses concurrentes BNP Paribas et Crédit Agricole ont gagné respectivement 7,45% et 4%.

Les constructeurs automobiles se sont aussi distingués cette semaine grâce au maintien de leurs perspectives. Peugeot a pris la pole position du secteur avec un gain de 7,85% tandis que Renault a progressé de 6,93%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant