Une semaine de Bourse - L'emploi américain rassure

le
0

(AOF) - Les principaux marchés actions européens ont clôturé dans le vert ce soir, soutenus par la publication de chiffres mensuels de l'emploi américain supérieurs aux attentes. Le CAC 40 a terminé en hausse de 0,65% à 4 825 points. L'Euro Stoxx 50 a grimpé de 0,73% à 3 277 points. A Wall Street, la tendance est similaire. Vers 17h20, le Dow Jones gagne 0,87% à 20 058 points, repassant au-dessus du seuil des 20 000 points abandonné lundi. Le Nasdaq Composite pour sa part progresse de 0,57% à 5 662 points.

Attendu par les investisseurs depuis le début de la semaine, le rapport mensuel sur l'emploi américain a ravivé l'optimisme sur la vigueur de la croissance de l'économie aux Etats-Unis. Le département du Travail a fait état cet après-midi de 227.000 emplois non-agricoles créés en janvier, un plus haut de quatre mois. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre nettement inférieur, de 175.000.

Pour autant, cette fin de semaine dynamique n'a permis aux Bourses européennes d'afficher un bilan hebdomadaire positif. En cinq séances, le CAC 40 accuse un repli de 0,3% à 4 825,42 points (-0,76% depuis le 1er janvier). De son côté, l'euro Stoxx a abandonné sur la période 0,8% à 3 276,98 points (-0,41% depuis le 1er janvier). Depuis une quinzaine de jours, le choix du Royaume-Uni d'opter pour un Brexit " dur " et le discours protectionniste de Donald Trump ont incité les investisseurs à la prudence.

Au chapitre des valeurs, le palmarès hebdomadaire échappe à toute logique sectorielle. Valeur cyclique, Nokia (+2,7% a signé la plus forte hausse du CAC 40 après des résultats supérieurs aux attentes au quatrième trimestre). CapGemini en revanche, a gagné 2,1% grâce à son statut de valeur défensive.

A l'autre bout du classement, TechnipFMC a cédé 7,3% en une semaine. Plusieurs brokers ont initié la couverture du nouveau groupe franco-américain avec une recommande Neutre, estimant que le management devait désormais réaliser rapidement les synergies promises à l'annonce du rapprochement.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant