Une semaine de Bourse - L'emploi américain au secours des indices européens

le
0

(AOF) - Toujours sous le coup de la déception des annonces de la BCE hier, les marchés européens ont limité leurs pertes grâce à de bons chiffres de l’emploi aux Etats-Unis. L’indice CAC 40 a clôturé en retrait de 0,33% à 4 714,79 points, portant son repli à 4,37% en 5 jours. L’EuroStoxx 50 a lui cédé aujourd’hui 0,38% à 3 330,80 points et reculé de 4,54% depuis lundi. La tendance était nettement moins négative à Wall Street où le Dow Jones s’apprêtait à perdre seulement 0,31% sur la semaine alors qu’il gagnait 1,52% aujourd’hui vers 17h30.

La bonne orientation des marchés américains s’explique par un marché du travail dynamique en novembre. Le mois dernier, les Etats-Unis ont créé 211 000 emplois, chiffre supérieur au consensus Reuters de 200 000. Les chiffres de septembre et d’octobre ont de plus été relevés de 137 000 à 145 000 et de 271 000 à 298 000. Comme attendu, le taux de chômage est, lui, resté stable à 5%, son niveau le plus faible depuis 7 ans et demi.

Ces bons chiffres de l'emploi, qui renforcent la probabilité d’une hausse des taux de la Fed le 16 décembre, ont permis une stabilisation de l’euro, qui avait fortement progressé contre le dollar hier. Il cotait 1,0911 vers 17h15 après avoir atteint jusqu’à 1,0978 hier dans le sillage des annonces décevantes de la BCE.

Le rebond de l’euro cette semaine (+3%) a pénalisé les valeurs exportatrices, à l’instar d’Airbus qui a enregistré un repli hebdomadaire de près de 6%. Mais la plus forte baisse a été le fait d’Air Liquide (-9% en 5 séances), victime du profit warning de son concurrent allemand Linde.

Parmi les rares progressions hebdomadaires du CAC 40, AccorHotels a gagné 3,6% grâce à l’acquisition de trois portefeuilles d’hôtels en Europe et le relèvement de la recommandation d’Oddo de Neutre à Acheter.

(C.J)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant