Une semaine à hauts risques pour les banques françaises

le
0
VIDÉO - Littéralement massacrées en Bourse depuis le début de l'été, les banques françaises s'apprêtent à affronter de nouveaux vents contraires. Un changement de note est envisagé par Moody's.

La semaine qui s'ouvre s'annonce à hauts risques pour le secteur bancaire européen en général, et les établissements français en particulier. Littéralement massacrées en Bourse depuis le début de l'été, les banques s'apprêtent à affronter de nouveaux vents contraires. Alors que les Européens doivent finaliser cette semaine le deuxième plan de sauvetage de la Grèce, l'agence de notation Moody's pourrait, selon certaines rumeurs, abaisser la note de crédit de trois banques françaises, BNP Paribas, Crédit agricole et Société générale. Le 15 juin, l'agence les avait placées sous «surveillance» pour trois mois, avec «perspective négative», en raison de leur exposition à la Grèce. Si elle s'en tient à ce qu'elle avait indiqué avant l'été, Moody's abaisserait d'un cran les notes de BNP Paribas et du Crédit agricole et de deux crans celle de la Société générale. Pendant le week-end, Moody's et les trois banques concernées se sont refusées à faire tou

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant