Une salle de shoot bientôt testée à Paris

le
0
Un premier site expérimental pourrait être créé près de la Gare du Nord.

La polémique s'annonce violente. Mardi, Matignon a donné son accord pour l'ouverture d'une salle de consommation de drogues à Paris, du moins d'un point de vue expérimental. Les réactions de l'opposition n'ont pas tardé. Camille Bedin, secrétaire générale adjointe de l'UMP, a estimé que «le gouvernement socialiste applique à la lettre la théorie du "mal par le mal" en essayant de guérir "l'héroïne par l'héroïne". Encore une fois, la gauche caviar et cannabis ne gouverne qu'au gré des lobbys.» Le député UMP Jacques Myard a dénoncé un gouvernement qui «vient, ni plus ni moins, de banaliser, d'encourager et de légaliser la consommation de drogues, ce malgré les expérimentations très peu concluantes faites à l'étranger.»

Mi-juillet 2010, Roselyne Bachelot alors ministre de la Santé, s'était prononcée en faveur d'une concertation sur l'opportunité d'expérimenter e...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant