Une roquette tirée de la bande de Gaza en Israël, Tsahal riposte

le
0
 (Actualisé avec nouveaux raids aériens) 
    JERUSALEM, 21 août (Reuters) - Une roquette tirée par des 
Palestiniens de la bande de Gaza s'est abattue dimanche dans la 
ville frontalière israélienne de Sderot et l'armée israélienne a 
riposté en bombardant la localité de Beït Hanoun, ont annoncé 
l'armée et la police. 
    La roquette n'a fait ni victime ni dégâts à Sderot bien 
qu'elle soit tombée dans un quartier résidentiel, a précisé la 
police.  
    A Beït Hanoun, dans le nord de l'enclave palestinienne, un 
château d'eau a été endommagé lors d'une première série de 
frappes de représailles, mais aucune victime n'est à déplorer, 
selon des habitants. 
    L'aviation israélienne a ensuite visé une trentaine de 
positions du Hamas, du Djihad islamique et d'autres mouvements 
armés de la bande de Gaza, où les services de secours font état 
de deux blessés.  
    Selon Tsahal, 14 roquettes tirées de la bande de Gaza se 
sont abattues en Israël depuis le début de l'année.  
    "Quand les terroristes du Hamas dans la bande de Gaza, dont 
les intentions radicales sont motivées par la haine, s'attaquent 
aux gens en plein milieu des vacances d'été, c'est clairement 
pour infliger des souffrances, susciter la peur et terroriser", 
s'indigne le colonel Peter Lerner, porte-parole de l'armée 
israélienne, dans un communiqué.  
    Le Hamas, qui administre la bande de Gaza depuis juin 2007, 
observe un cessez-le-feu de fait avec Israël depuis la guerre de 
2014, mais certaines cellules djihadistes tirent 
occasionnellement des roquettes en Israël. 
     
 
 (Nidal al Mughrabi; Marc Angrand et Jean-Philippe Lefief pour 
le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant