Une résolution du parlement catalan pour l'indépendance annulée

le
0
    MADRID, 1er août (Reuters) - Le Tribunal constitutionnel 
espagnol a annulé lundi une résolution du parlement catalan 
favorable à l'indépendance de la région, accentuant les 
divisions avec le gouvernement central. 
    Le tribunal s'était déjà prononcé l'an dernier contre une 
motion similaire du parlement catalan. Les députés régionaux ont 
pourtant voté une nouvelle fois la semaine dernière pour 
poursuivre la procédure d'indépendance. 
    Ces dernières années, la crise économique a accru la volonté 
d'indépendance en Catalogne, qui compte pour un cinquième du PIB 
espagnol. Selon de récents sondages, les Catalans y seraient de 
plus en plus favorables. 
    Le Tribunal constitutionnel a suspendu pour cinq mois la 
résolution du parlement catalan. Passé ce délai, il peut lever 
l'interdiction ou la rendre permanente. 
    Le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy cherche 
également à inculper la présidente du Parlement, Carme 
Forcadell, pour avoir autorisé le vote de la semaine dernière, 
ce qui est loin d'apaiser les tensions avec la région. 
    Mariano Rajoy et son Parti populaire (PP, droite) ont 
pourtant besoin du soutien des partis régionaux pour former un 
nouveau gouvernement après sept mois d'impasse politique. 
    Aucun parti n'a obtenu de majorité lors des élections 
législatives du 20 décembre dernier puis du 26 juin, ce qui 
contraint les formations politiques à négocier en vue de 
constituer une coalition. 
 
 (Rodrigo de Miguel; Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant