Une résolution de l'Onu sur les crimes sexuels des casques bleus

le
0
    NATIONS UNIES, 11 mars (Reuters) - Le Conseil de sécurité a 
décidé vendredi d'appuyer une recommandation du secrétaire 
général des Nations unies, Ban Ki-moon, qui préconise le 
rapatriement des unités de casques bleus dont des membres 
seraient soupçonnés de crimes sexuels. 
    Dans un rapport publié la semaine dernière, l'Onu a indiqué 
avoir reçu l'an dernier 99 nouvelles plaintes contre son 
personnel pour des cas d'agression ou exploitation sexuelles 
présumées, soit 19 de plus qu'en 2014.   
    La majorité de ces accusations (69 en tout) ont été portées 
contre des membres de dix missions de maintien de la paix et des 
ressortissants de 21 pays ont été mis en cause, en grande partie 
des Africains. 
    Les membres du Conseil de sécurité de l'Onu ont adopté une 
résolution présentée par les Etats-Unis soutenant les 
recommandations de Ban Ki-moon. La résolution prévoit également 
le rapatriement des troupes d'un pays qui n'aurait pas ouvert 
d'enquête ou n'aurait pas informé le secrétariat général de 
l'Onu. 
    Sur les quinze pays représentés au Conseil de sécurité, 
aucun ne s'est exprimé contre le projet tandis que l'Egypte 
s'est abstenue. 
 
 (Louis Charbonneau,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant