Une reprise durable des cours des matières premières ?

le
0

Après des années de baisse importante, un sursaut est enregistré pour certaines matières premières telles que le pétrole ou l'or. Cela signifie-t-il néanmoins une reprise durable ?

Un secteur en difficulté

Les matières premières ont accusé, pendant plusieurs mois et années, une baisse sensible et constante. Les prix mondiaux ont perdu 38% en 2015 et le cours du pétrole WTI a, par exemple, chuté de 47% l'an dernier. En février dernier, le blé a atteint son plus bas niveau depuis 2011. Le fer a quant à lui perdu 80% de sa valeur entre 2011 et 2015. Un contexte particulièrement morose, qui a touché à la fois les matières premières agricoles, énergétiques, industrielles, mais aussi l'or. Un sursaut a néanmoins été observé en ce début d'année 2016, avec une légère reprise du pétrole et de l'or.

Une vraie reprise ?

Après des mois et des mois de baisse ininterrompue, une lueur d'espoir est apparue en ce début 2016 du côté du pétrole : une remontée des cours a été enregistrée en janvier. Le baril de Brent est notamment passé au-dessus de la barre symbolique des 30 dollars. L'or a également regagné du terrain.

Prudence au programme

Cette embellie n'est pas pour autant synonyme de réelle reprise. De fait, la quasi-totalité des cours des matières premières ont enregistré une nouvelle baisse en mars. On peut relever deux raisons : une crainte générale après les attentats de Bruxelles, mais aussi la conséquence d'un dollar américain toujours plus fort.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant