Une rentrée scolaire sous le signe de la personnalisation

le
0
Luc Chatel défend ses réformes et annonce les prochains grands débats sur l'éducation.?

La conférence de presse de rentrée du ministre de l'Éducation, Luc Chatel, jeudi matin s'est apparentée à un exercice de bilan du quinquennat de Nicolas Sarkozy sur l'éducation. Plus qu'à l'annonce de nouvelles réformes comme les années précédentes, le ministre a défendu les actions passées du gouvernement, à l'approche de la présidentielle.

L'individualisation des enseignements en est un des leitmotivs: il a particulièrement mis en valeur l'aide personnalisée de deux heures et les stages de remise à niveau instaurés à l'école primaire. «C'est une réponse aux orphelins de 16 heures», a-t-il affirmé, citant une expression que Nicolas Sarkozy avait souvent utilisée pendant la campagne présidentielle de 2007.

 


Crédits photo : GONZALO FUENTES/Reuters

 

Toujours dans cette stratégie politique de parcours personnalisés, la création des internats d'excellence et des établissements de réinsertion scolaire (ERS) a été rappelée. Les premiers entende

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant