Une rentrée étudiante sous le signe de la crise

le
0
Quelque 2,8 millions d'étudiants font leur rentrée, plombés par le prix des loyers. La ministre de l'enseignement Supérieur et de la recherche annonce la construction de 6000 à 10.000 logements HLM pour eux.

Alors que la Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, tient sa conférence de rentrée ce mardi, les associations étudiantes s'inquiètent «d'une paupérisation» des étudiants. «Le coût de la vie étudiante grimpe de 3,7 %, presque le double de l'inflation», estime l'Unef, première organisation étudiante de France.

«Pour la majorité des étudiants, c'est une rentrée plus difficile en matière de conditions de vie. La crise touche tout le monde, et les étudiants en particulier», souligne Emmanuel Zemmour, président de l'Unef.

Le logement au c½ur des préoccupations

Ces jours-ci et jusqu'en octobre, quelque 2,38 millions d'étudiants vont retrouver le chemin des amphis. Presque 60 % sont à la fac, 5 % dans les IUT, 3,4 % dans les grandes écoles et 22 % dans les autres établissements post-bacs.

Ils devront en moyenne dépenser 2434,33 euros lors de leur premier mois, pour couvrir les frais d'inscription à l'université, la coti

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant