Une "règle de conduite" pour les ministres candidats en 2014

le
3
FRANÇOIS HOLLANDE VEUT UNE "RÈGLE DE CONDUITE" POUR LES MINISTRES CANDIDATS EN 2014
FRANÇOIS HOLLANDE VEUT UNE "RÈGLE DE CONDUITE" POUR LES MINISTRES CANDIDATS EN 2014

PARIS (Reuters) - François Hollande a demandé vendredi à Jean-Marc Ayrault de mettre en oeuvre une "règle de conduite" à l'intention des ministres qui se présenteront aux élections municipales de mars ou aux européennes de mai.

"Il ne doit y avoir aucune confusion, et l'essentiel de votre temps doit être consacré au gouvernement", a déclaré à ses ministres le chef de l'Etat lors de ses voeux au gouvernement.

"Nul ne comprendrait qu'il puisse y avoir utilisation des moyens de l'Etat pour des campagnes qui doivent être menées localement", a ajouté le président, qui a estimé que ses ministre avaient néanmoins "parfaitement le droit" de se présenter.

Des membres du gouvernement ont déjà fait part de leur intention de se présenter aux scrutins à venir, comme le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon qui souhaite regagner son fauteuil de député européen.

Eliminée de la primaire organisée par le Parti socialiste pour les municipales de Marseille, la ministre déléguée aux Personnes handicapées Marie-Arlette Carlotti a de son côté décidé de rester au gouvernement.

Au plus bas dans les sondages, le gouvernement espère limiter les pertes aux élections municipales mais redoute les élections européennes, où le mode de scrutin proportionnel à un tour risque de favoriser le Front national.

Julien Ponthus, édité par Yann Le Guernigou

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9700920 le vendredi 3 jan 2014 à 21:22

    La seule règle de conduite qu'ils vont avoir, sera dictée par les électeurs c'est à dire qu'ils vont être conduits directement sur une voie de garage et c'est bien normal, aux vues de leurs compétences!!!

  • M3435004 le vendredi 3 jan 2014 à 19:47

    Vincent Peillon souhaite regagner son fauteuil de député européen ; Quel courage ! J'ai foutu ma m... et, maintenant que vous êtes tous dans le c.a-c.a et que Zero va se faire éjecter, je me retire dans mes pantoufles à 10 500 € par mois avec la bénédiction du PS !

  • 2445joye le vendredi 3 jan 2014 à 19:10

    Je suppose que les candidats du gouvernement qui se portent candidats à une élection voient leur rémunération de ministre amputée au prorata du temps qu'ils consacrent à leur campagne. Non ?