Une réforme pour «sauver le rail français»

le
0
INTERVIEW - Guillaume Pepy, le PDG de la SNCF, et Jacques Rapoport, le PDG de RFF, défendent le projet de réforme ferroviaire. Ils s'engagent à faire des efforts de productivité.

Le FIGARO. - Le gouvernement a dévoilé fin mai son projet de réforme du système ferroviaire. Quel en est l'objectif?

Guillaume PEPY. - Il s'agit de sauver le rail français. Sans cette réforme, le système ferroviaire irait dans le mur. Ce projet va nous permettre de gagner considérablement en efficacité, en unifiant sous un même toit, à l'intérieur d'un seul groupe, SNCF et RFF. Le train marchera mieux en France, sans que cela coûte plus cher. C'est notre objectif ultime. C'est ce que demandent nos clients voyageurs et entreprises. Cette réforme va aussi consolider la filière ferroviaire française dont le savoir-faire est salué à l'étranger. Et l'export créera des emplois industriels en France.

Jacques RAPOPORT. - Le sy...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant