Une réforme pour créer une «cour constitutionnelle»

le
0
INFOGRAPHIE - La gauche a bien l'intention de réformer le Conseil constitutionnel. Et, pourquoi pas, de changer son nom pour l'appeler «Cour constitutionnelle».oLes anciens présidents de la République ne seront plus membres de droit

La présence des ex-présidents de la République - membres de droit à vie du Conseil constitutionnel, selon la Constitution - est critiquée. Le candidat Hollande a annoncé sa suppression. Si Nicolas Sarkozy a, pour le moment, décidé d'occuper cette fonction, Valéry Giscard d'Estaing, lui, ne siège pas lors des questions prioritaires de constitutionnalité (QPC), tandis que Jacques Chirac, malade, est absent depuis un an et demi.

À l'origine, en 1958, le général de Gaulle voulut offrir une porte de sortie honorable et rémunérée (11 500 euros par mois aujourd'hui) à René Coty, dernier président de la IVe République. Pendant de longues années, le Conseil constitutionnel fut qualifié de «sinécure». Avec la QPC, la charge de travail a beaucoup augmenté.

Les juristes sont quasi unanimes à dénoncer cette «aberration institutionnelle». Des projets successifs ont proposé de la suppr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant