Une refonte de la fiscalité sur l'énergie

le
0
Devant le Cese qui débattait sur l'énergie, la ministre Delphine Batho a lancé le nouvel appel d'offres pour l'éolien marin.

C'est devant le Conseil économique, social et environnemental (Cese) qui débattait mardi sur la transition énergétique que la ministre de l'Écologie, Delphine Batho, a annoncé le lancement du nouvel appel d'offres, qui était attendu fin 2012, pour la construction de deux parcs éoliens en mer, au large du Tréport et de Noirmoutier, d'une capacité totale de 1000 mégawatts (MW). L'État désignera les lauréats début 2014.

Le Cese débattait mardi de deux rapports complémentaires, l'un sur la transition énergétique, l'autre, plus ciblé, sur l'efficacité énergétique. Outre un riche catalogue de recommandations, plutôt consensuelles, hiérarchisées selon le calendrier de leur mise en œuvre (immédiate, 2020 ou 2030), ces «avis» sont percutants sur certains points.

Ainsi, «nous recommandons de remettre à plat l'ensemble de la fiscal...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant