Une réflexion sur la baisse du coût du travail est envisagée d'ici à la fin du mois

le
0
Selon le nouveau patron des patrons, une concertation s'engagerait également « dans les deux prochains mois » sur la fiscalité des entreprises.

Comme promis jeudi lors des universités d'été du Medef, Pierre Gattaz a apporté les croissants - «allégés de taxes» - à Pierre Moscovici et Bernard Cazeneuve, les ministres de l'Économie et du Budget, avec lesquels il s'est entretenu une heure et demie lundi à Bercy. L'objectif de cette rencontre à trois, médiatisée opportunément par le président du Medef? Avancer sur la stabilisation des prélèvements sur les entreprises en 2014 promise par Pierre Moscovici et sur une baisse «à moyen terme» du coût du travail. Le patron des patrons souhaitait aussi avoir la garantie que la contribution pénibilité sur les retraites à partir de 2016 serait, comme la hausse des cotisations employeurs en 2014, compensée.

Pierre Gattaz a reconnu, à l'issue de la réunion, avoir une «grosse inquiétude» sur la compensation du volet pénib...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant