Une récompense pour le dénonciateur d'UBS

le
0
Les autorités fiscales américaines viennent de faire un chèque de 104 millions de dollars à Bradley Birkenfeld. En 2007, l'ex-banquier d'UBS avaient livré des informations sur des fraudes commises par des clients de la banque suisse.

De notre correspondant à Washington

Le fisc américain vient de faire un chèque de 104 millions de dollars à un repris de justice... Sorti de prison le 1er août dernier, où il purgeait depuis janvier 2010 une peine pour conspiration en vue de violer les lois fiscales américaines, Bradley Birkenfeld est l'heureux bénéficiaire de cette récompense. Cet ancien banquier d'UBS est ainsi remercié pour avoir permis d'exposer au grand jour les méthodes de la banque suisse en matière de recrutement aux États-Unis de clients américains désireux de frauder l'Internal Revenue Service (IRS).

Sans le témoignage de Bradley Birkenfeld, l'IRS n'aurait jamais pu excercer une pression aussi forte sur l'établissement hélvétique au point de le forcer à donner aux autorités américaines les noms de plus de 4500 de ses clients fraudeurs et de payer une amende de 780 millions de dollars. Ses aveux en 2007 ont déclenché une poursuite sans précédent d'UBS et d'autres banques hélvètes

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant