Une raffinerie d'Aden touchée par des obus, énorme incendie

le
0

ADEN, 13 juillet (Reuters) - Les combattants chiites houthis ont tiré des obus de mortier lundi contre une raffinerie de pétrole d'Aden, dans le sud du Yémen, déclenchant un énorme incendie, ont rapporté des témoins et les autorités locales. Ces tirs de barrage ont atteint trois citernes de carburant de la raffinerie, située dans le quartier de Bouraïka. "Nous cherchons à éteindre l'incendie. Les pilonnages ont visé les réservoirs où nous stockons du carburant pour la consommation des habitants d'Aden. Les dégâts vont être très importants", a dit un responsable de la raffinerie à Reuters, sous le couvert de l'anonymat. Une pénurie de carburants sévit d'ores et déjà à travers le pays, facteur qui propage des maladies dans ce pays où l'accès à l'eau dépend généralement de la bonne marche de pompes alimentées par du fioul. Plus de 3.000 personnes ont été tuées et un million d'habitants ont été déplacés par le conflit yéménite, qui oppose depuis le 26 mars une coalition de pays arabes qui mène des raids aériens et les miliciens chiites, alliés à l'Iran. Une trêve d'une semaine, négociée par les Nations unies, devait normalement entrer en vigueur samedi dernier pour permettre l'acheminement d'une aide humanitaire à la population, mais elle n'a pas pu prévaloir, l'Arabie saoudite refusant de la reconnaître et poursuivant ses frappes aériennes. (Mohammed Mukhashaf et Mohammed Ghobari; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant