Une raffinerie arrêtée en Inde faute de bauxite

le
0

(Commodesk) Vedanta a annoncé dimanche 14 octobre la fermeture temporaire de sa raffinerie d'aluminium de Lanjigarh, pour une durée indéterminée. Le site, qui ne tournait qu'au quart de ses capacités depuis une dizaine de jours, ne dispose plus de suffisamment de bauxite pour continuer ses activités.

Située dans l'Etat indien d'Orissa (est), la raffinerie consomme 300.000 tonnes de bauxite chaque mois lorsqu'elle tourne au maximum de ses capacités. Mais depuis plusieurs années, son opérateur fait face à des difficultés d'approvisionnement. En 2010, son projet d'exploiter un gisement voisin en joint-venture avec une entreprise d'Etat avait été rejeté par le ministère de l'Environnement.

Lors de l'inauguration du site, en 2007, l'Etat indien s'était engagé à fournir suffisamment de bauxite, disponible dans des gisements voisins. Mais Vedanta a sollicité une trentaine de sites et s'est à chaque fois heurté à des difficultés administratives. Les dirigeants de Vedanta recherchent actuellement à nouer des contrats d'approvisionnement, notamment avec des mines situées dans le Gujarat (ouest), indique la presse locale.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant