Une quarantaine de morts dans les combats au Yémen

le , mis à jour à 17:13
0

ADEN, 10 juin (Reuters) - Les bombardements et les combats ont fait au moins 43 morts depuis mardi soir au Yémen, à quatre jours de l'ouverture de pourparlers de paix sous l'égide des Nations unies à Genève, a-t-on appris mercredi de sources médicales et tribales. Des partisans du président Abd-Rabbou Mansour Hadi, exilé en Arabie saoudite, ont avancé vers l'aéroport international d'Aden, dans le sud du pays, pour tenter d'en chasser les miliciens chiites houthis. Cinq combattants loyalistes, membres de la Résistance du Sud, et onze Houthis ont été tués dans ces affrontements. Huit combattants pro-Hadi ont également été blessés. Au nord d'Aden, des avions de la coalition arabe conduite par l'Arabie saoudite ont attaqué durant la nuit des positions de la milice chiite près de Bir Ahmed, faisant 12 morts. D'autres frappes aériennes ont tué dix combattants houthis dans la province de Marib. Dans la ville de Taëz (centre du pays), cinq civils ont été tués, pris dans les combats entre chiites et partisans du président Hadi. Dimanche, des pourparlers doivent s'ouvrir à Genève entre les Houthis et leurs alliés du Congrès général du peuple, fidèles à l'ancien président Ali Abdallah Saleh, d'une part, et les partisans d'Abd-Rabbou Mansour Hadi, d'autre part. (Mohammed Mukhashaf; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant