Une propriété vendue 48 millions d'euros à Nice

le
9
Un milliardaire tchèque vient de racheter une propriété de 3,8 hectares sur la Côte d'Azur pour 48 millions d'euros. Il compte la transformer en résidence de luxe avec une trentaine d'appartements.

Certaines transactions immobilières à Saint-Jean-Cap-Ferrat se sont conclues à des prix nettement supérieurs, mais celle qui vient d'être signée entre un groupe anglais et le milliardaire tchèque Rodovan Vitek, à Nice, se chiffre tout de même en dizaines de millions d'euros. La crise de la zone euro et les incertitudes économiques n'ont pas empêché la signature, pour 48 millions d'euros, de la vente du palais Maeterlinck bâti en 1920 et qui a appartenu au Prix Nobel de littérature Maurice Maeterlinck.

Cette propriété de 3,8 hectares et d'environ 6000 m2 habitables, qui avait été mise à un prix nettement plus élevé il y a quelques années, était inoccupée depuis 2008 après avoir été un temps exploitée comme hôtel. À la pointe du Cap de Nice, elle surplombe la mer et offre de splendides vues sur l'entrée dans le port de la ville, mais aussi sur Saint-Jean-Cap-Ferrat.

Vente réalisée cash

Selon Burger Sotheby's Real Estate, qui a réalisé la transaction, «l'acquéreur, après avoir acheté des résidences privées sur la Côte d'Azur pendant ces dernières années, a décidé d'investir à titre professionnel dans la région». Il a investi via son fonds immobilier CPI et envisage maintenant de transformer la propriété en résidence haut de gamme avec une trentaine d'appartements dont certains atteindront 350 m2. Prix de vente envisagés: 10.000 à 15.000 euros le m2.

La vente a été réalisée cash, «sans le moindre financement». L'investissement nécessaire pour rénover les lieux s'élèverait à une quinzaine de millions d'euros. «Nous sommes en train de réunir des architectes d'entreprises spécialisées et des designers de renommée mondiale», explique Alexander Kraft, le PDG de Sotheby's International Realty France Monaco, qui commercialisera ce nouveau programme immobilier.

Le patrimoine immobilier du fonds CPI est évalué à 1,7 milliard d'euros. Il comprend de l'immobilier résidentiel, des bureaux, des espaces commerciaux et 17 hôtels, l'un d'eux étant exploité sous la marque Buddha Bar.

LIRE AUSSI:

» Les stars et l'immobilier: qui tire son épingle du jeu?

SERVICE:

» Retrouvez toutes les annonces immobilières en PACA avec Explorimmo

SUIVEZ LE FIGARO IMMOBILIER SUR:

» Twitter: @LeFigaro_Immo

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8489937 le mardi 12 juin 2012 à 23:36

    les Milliardaires Francais ils ont les doigts crochus et préfères regarder leurs coffres dans les banques Suisses " pleins de billets et lingots " ce ne sont que de cupides individus sans aucune ambition !

  • mloucha3 le mardi 12 juin 2012 à 21:52

    Vous connaissez un français qui peut acheter ça ?Ou sont nos riches ?

  • frk987 le mardi 12 juin 2012 à 15:08

    Toute la France finira sous contrôle étranger (entreprises, immobilier.........) grace à notre régime fiscal ubuesque.

  • dugan le mardi 12 juin 2012 à 14:41

    A nice aux milieux des racai.lles ... son bien va rapidement se dévaluer !...

  • birmon le mardi 12 juin 2012 à 13:59

    Les heureux acquéreurs ne seront pas assujettis à l'impôt sur la fortune. La société et l'acquéreur sont étrangers.

  • 14rc259 le mardi 12 juin 2012 à 13:48

    Et certain se pose la question : Si je gagne les 2 millions d'euros du Loto, j'en ferai quoi ?

  • dupon666 le mardi 12 juin 2012 à 11:58

    ce n'est que la crise des 99%

  • kremlynx le mardi 12 juin 2012 à 11:50

    un qui a pas peur ? d investir en hollande !

  • berco51 le mardi 12 juin 2012 à 11:41

    La crise, quelle crise ?