Une proposition de loi pour fermer tous les bureaux de vote à 19h

le
0
Le sénateur UMP Philippe Dallier veut éviter les fuites de résultats dans les médias et sur les réseaux sociaux pouvant remettre en cause selon lui «la sincérité du scrutin». Le groupe socialiste au Sénat n'y est «par principe» pas opposé.

#RadioLondres pourrait ne pas revoir le jour en 2017. Le sénateur UMP de la Seine-Saint-Denis Philippe Dallier a annoncé avoir déposé lundi, avec trente de ses collègues UMP, une proposition de loi visant à fermer tous les bureaux de vote de France à 19 heures (contre 20 heures dans les grandes villes et 18 heures partout ailleurs). Au premier comme au second tour de la présidentielle, certaines personnes sont en effet allées voter en connaissant déjà le nom du favori. Plusieurs médias étrangers avaient brisé l'interdiction de diffusion des estimations de résultats avant 20 heures. L'Agence France-Presse avait notamment, le dimanche 22 avril, publié les premières estimations dès 18h46.

«De telles fuites remettent en cause la sincérité des scrutins électoraux», explique Philippe Dallier au Figaro. Pour lui, le Code électoral «n'a pas évolué ces dernières années, ne prenant pas en compte l'essor considérable d'Internet et en particulier des réseaux sociaux 1/4 /p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant